Avertissement

Ce livre reprend et synthétise une grande partie de mes écrits antérieurs. Quiconque veut en savoir davantage sur ce derniers peut consulter smn site Rivtsion.org, la liste de mes Publications, le Catalogue de mes livres sur Pressbooks ; et le Catalogue de mes ouvrages sur Smashwords.[/footnote]. De ce fait, il n’a pas toujours été possible d’éviter les redites, en particulier en matière de références à l’Écriture.

Les citations scripturaires sont majoritairement empruntées à la Bible de Jérusalem, toutefois, je me suis permis de retraduire tout ou partie de certaines d’entre elles. Chaque référence est équipée d’un hyperlien qui renvoie à deux textes bibliques en ligne :

1) le texte hébreu de l’Ancien Testament selon la version massorétique avec, en regard, la traduction française de la « Bible du Rabbinat », sous la direction du Grand-Rabbin Zadoc Kahn, selon le texte original de 1899[1] ;

2) le texte grec du Nouveau Testament[2] avec, en regard, la traduction française de Louis Segond (version 1910)[3].

Les mots soulignés, ou en surbrillance, contiennent des hyperliens qu’il suffit de cliquer pour atteindre des contenus informatifs en ligne, susceptibles d’éclairer la problématique dont il est question.

Il a été fait choix des italiques pour attirer l’attention sur des termes ou des passages spécifiques.

J’espère que nul ne se formalisera des références, fréquentes, faites à l’Encyclopédie électronique Wikipédia, décriée par beaucoup[4]. Le contenu des articles de cette base de connaissances, auxquels renvoie notre écrit, a été soigneusement examiné, notre critère principal étant le bon niveau de vulgarisation et non l’excellence scientifique. Ces références suffiront généralement pour que l’utilisateur se fasse une idée – sommaire mais correcte – des termes et/ou sujets qu’il ne maîtrise pas ; rien ne l’empêche d’aller plus loin, ne serait-ce qu’en consultant les liens fournis dans les articles de Wikipédia.


  1. Je dois à l’honnêteté de prévenir que, malgré son immense mérite, cette traduction ne m'agrée pas, et elle déconcertera certainement les utilisateurs. Malheureusement, je n'ai pas d'autre choix que d'y référer car c’est la seule version en ligne du texte massorétique qui comporte une traduction française.
  2. Ce texte figure sur le site Soleil d’Orient ; il est reproduit de The New Testament in the Original Greek - Byzantine Textform 2005, Edited by Maurice A. Robinson and William G. Pierpont, Chilton Book Publishing. Sur la version byzantine du NT voir l’article « Texte byzantin » de Wikipédia.
  3. Qu’on ne voie surtout ni sophistication inutile ni étalage vaniteux de science dans cette possibilité offerte aux lecteurs cultivés de lire les citations bibliques dans leurs versions originales. Le but, on l’aura compris, est de permettre à quiconque en est capable, et donc aux spécialistes, de critiquer par eux-mêmes et sur pièces, la recevabilité et l’adéquation de nos traductions et interprétations.
  4. Nombreux sont celles et ceux qui affichent leur dédain envers cette énorme base de connaissance. Les reproches et critiques qu’on lui adresse ne sont pas tous infondés, même s’ils sont souvent excessifs. Voir, entre autres : « Critiques de Wikipédia » ; « Wikipédia: Réponses aux objections habituelles » ; etc.

License

Avertissement Copyright © 2013 by M.R. Macina. All Rights Reserved.

Commentaires/Errata

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *